Hack in the Woods
Développez pour un monde meilleur

Le festival de l’été des développeurs qui veulent faire bouger les choses

Les éditions précédentes

Fort de son expérience, le Microsoft Innovation Center est fier d’accompagner les passionnés de nouvelles technologies dans la transition numérique de notre société. Les différents hackathons ont permis la création de nouveaux outils pérennes qui ont ouvert la porte à une prolongation de la collaboration avec les partenaires.


work-1

Phototrack (2014)


Le contexte
Les entreprises de télécommunication et de service tels qu’Electrabel, Belgacom, Voo… réalisent chaque année un grand nombre de chantiers nécessitant des tranchées dans l’espace public. Les régulations quant à ces chantiers deviennent de plus en plus exigeantes. Toutefois, l’état des lieux n’était pas fait de manière uniforme. C’est dans cette optique que Phototrack s’inscrit : offrir un outil permettant de rassembler les données visuelles du chantier tout au long de son processus et ainsi faciliter sa consultation.

Comment ça marche
L’application permet au personnel de terrain de : prendre des photos de chantier sur le terrain (avant, pendant et après), qualifier les photos grâce à des métadonnées comme le n° de chantier, l’adresse, le jour, l’heure…
Ces données sont ensuite uploadées sur un serveur dans un dossier identifié par n° de chantier.

L’application devait rencontrer des besoins spécifiques : elle devait être simple d’utilisation, pouvoir collecter les photos à différents stades du chantier et donner accès à ces données à partir d’un serveur.

work-1

Coffee Coworking (2016)


Le contexte
Le réseau des coworkers est large et dispersé. L’objectif de ce projet était de concevoir une plateforme mettant en réseau à la fois les coworkers et la gestion des espaces de coworking.

Comment ça marche ?
Le premier aspect du projet concernait le développement d’une plateforme à travers laquelle les coworkers pouvaient s’inscrire et déposer leur profil professionnel. Celui-ci contenait notamment un portfolio de leur travail, un agenda personnel avec les événements auxquels ils étaient inscrits, les heures de disponibilité et leur présence dans le coworking. Une interactivité était également mise en place afin de permettre à d’autres coworkers d’ajouter un commentaire, partager des informations, etc.

Le second aspect de l’application concernait les espaces de coworking. Les animateurs pouvaient y déposer des photos, des vidéos, un descriptif des lieux, l’agenda des événements, les espaces disponibles et leur usage…

work-1

Privacy Passport (2017)


Le contexte
Dès 2014, le gouvernement belge s’est engagé à mener plusieurs projets pour améliorer la protection de la vie privée. Le projet proposé au hackathon 2017 portait exclusivement sur le secteur public. Le Secrétaire d’Etat Philippe De Backer avait eu l’idée de stimuler la production d’outils informatiques qui permettraient aux citoyens de savoir ce que chaque institution savait à leur propos. Dans un premier temps, les développeurs sont partis de l’administration de la DIV avant d’étendre le système à tous les organismes publics.

Comment ça marche ?
Le projet consistait en un site web où les données avaient été préalablement récoltées au format CSV.

Tout citoyen pouvait s’identifier sur la plateforme via son login ou sa carte d’identité. Il disposait alors de son tableau de bord dans lequel il pouvait avoir un aperçu des accès qui avaient été détectés sur ses propres données. Pour cela, un écran de paramétrage était disponible afin de lui permettre de choisir quelles notifications il souhaitait recevoir et sous quel format (email ou sms).

Inscription

Besoin de plus d'infos ? Contacte Laïla : laila@mic-belgique.be